Uber augmente ses prix à Hong Kong

Uber Black Hong Kong

Uber a annoncé dans un communiqué une augmentation de ses tarifs à Hong Kong à partir d’aujourd’hui (21 août).

Il y aura à la fois une hausse du prix minimum pour une course, et la mise en place de frais de réservation pour chaque course.

Dans le détail, le prix minimum pour une course UberX et uberASSIST passera de 25 HKD (Kowloon et Nouveaux territoires) ou 30 HKD (Hong Kong Island) à 40 HKD. Pour UberBLACK (y compris les “7 places”), le tarif minimum sera augmenté de 50 à 60 HKD.

Désormais il faudra également payer 5 dollars de frais de réservation pour chaque course. Les raisons invoquées sont loin d’être claires:

An increase […] due to “an evaluation of the marketplace” in Hong Kong. Uber will also introduce a booking fee of HK$5 to all rides, which will help cover administrative costs.

Uber contre les taxis

Cette hausse des prix intervient dans un contexte particulièrement tendu entre les autorités hongkongaises et Uber. En mai dernier, la police arrêtait 21 chauffeurs Uber accusés de transporter des passagers sans avoir la licence adéquate.

Sous la pression du puissant lobby des taxis hongkongais, le gouvernement hongkongais n’a à ce jour jamais légalisé la pratique des VTC à Hong Kong.

Uber n’est pas vraiment accuse de “voler” les courses aux chauffeurs de taxi mais plutôt de faire baisser le prix de leurs licences. En 2013 une licence de taxi rouge (HK Island  & kowloon) valait $7.66 million et elle n’en valait plus que $6.64 million en mars dernier.

Uber naviguant en « zone grise » on peut se demander si la hausse du prix minimum de la course (qui est désormais bien supérieur à celui des taxis) n’aurait pas été décidée en vue de calmer la guerre avec les chauffeurs des taxis.

Impact de la hausse des tarifs

Cette décision vise aussi à regagner la confiance des chauffeurs qui dénonçaient une dégradation de leurs revenus et qui travaillent sous la menace d’une arrestation.

Enfin, les consommateurs hongkongais étant très sensibles au prix, on pourrait observer un impact assez rapide sur les trajets courte distance qui pourraient bien être de nouveau récupérés par les taxis pendant que Uber s’arrogerait les trajets longue distance.

Les changements entrent en vigueur aujourd’hui (21 août 2017).