Manger pour 10 euros dans un restaurant étoilé a Hong Kong, c’est possible

Tim Ho Wan
@ AFP/ Ed Jones

Parmi les 44 restaurants une étoile de Hong Kong, plusieurs proposent des menus à des prix inattendus pour une cuisine de très haute qualité.

Le Tim Ho Wan par exemple, un petit restaurant de dim sum (bouchées cantonaises) déjà étoilé l’an dernier, coûte entre 30 et 50 dollars de Hong Kong (3 et 5 euros), à la carte.

Au Ho Kung Kee, les soupes de nouilles et le congee (porridge à base de riz servi souvent avec un accompagnement) démarrent à 35 dollars de Hong Kong.

Michelin 2018 : voici tous les Bib gourmand décernés à Hong Kong et Macao

“Si j’en crois mon expérience, c’est unique à Hong Kong”, a déclaré mardi Michael Ellis, directeur des guides Michelin, à l’occasion de la sortie du guide Hong Kong/Macao.

“Le cadre n’est sans doute pas l’équivalent d’un restaurant une étoile en Europe: il faut parfois faire la queue, se retrouver à l’étroit dans une toute petite salle et rincer ses baguettes dans un bol d’eau chaude”, ajoute-t-il. “Ce n’est pas très chic” mais “la nourriture est exceptionnelle”.

L’endroit le moins cher

Hong Kong est l’endroit “le moins cher” dans “l’univers étoilé” Michelin des restaurants, affirme-t-il. Les cuisiniers savent “porter de la nourriture très humble à un niveau étoilé”.

Pour décerner les étoiles à ces restaurants modestes, les inspecteurs se basent sur les mêmes critères que pour les établissements plus prestigieux: qualité des ingrédients, techniques de cuisine, arômes et goûts de la préparation, personnalité du chef exprimée dans le plat. Le cadre, lui, est récompensé par les “couverts”, autre notation que les étoiles.

L’édition de 2013 accorde trois étoiles à cinq restaurants, qui sont les mêmes que ceux de l’an dernier: trois de cuisine française, dont deux Robuchon, un cantonais et un italien.