Pertes massives pour Cathay Pacific

Cathay Pacific

La compagnie aérienne hongkongaise Cathay Pacific a annoncé une perte nette de 2,05 milliards de dollars hongkongais (222 millions d’euros) au premier semestre 2017.

Ces résultats, bien plus mauvais que ceux qui étaient attendus par les analystes, montrent que la série noire se poursuit pour Cathay. Minée par les low-cost chinoises, celle-ci avait enregistré en 2016 sa première perte annuelle en huit ans.

Le président de Cathay John Slosar a évoqué devant la presse des résultats “décevants”. Les analystes avaient tablé sur une perte de 1,2 milliard de dollars de Hong Kong.

Une concurrence exacerbée est la cause “la plus significative” de cette contre-performance, a ajouté M. Slosar dans un communiqué à la Bourse de Hong Kong.

Mais les coûts plus élevés du carburant (et des frais liés au contrats de couverture pour les achats de kérosène), la force du dollar de Hong Kong et l’augmentation des frais de maintenance des appareils ont aussi joué un rôle. Idem s’agissant d’amendes infligées par la Commission européenne pour des ententes entre transporteurs sur les prix du fret.

Dans un effort pour réduire ses coûts, Cathay Pacific a annoncé cette année une vaste campagne de restructuration et la suppression de centaines de postes.

La compagnie a également décidé un remaniement au sommet. Le PDG Ivan Chu, qui était en poste depuis trois ans, a cédé la place à Rupert Hogg au mois de mai.