Qui est le nouvel évêque de Hong Kong ?

Yeung Ming-cheung

Connu pour ses talents d’administrateur et sa maîtrise de la parole publique, Mgr Yeung vient de remplacer le cardinal John Tong Hong, à la tête du diocèse depuis 2009.

Le cardinal John Tong Hon avait présenté sa démission pour raison d’âge en juin 2014, mais le pape l’avait été reconduit dans ses fonctions pour trois années supplémentaires. Le 31 juillet, jour de son 78e anniversaire, le pape François a finalement accepté sa démission.

Un fin connaisseur du diocèse

Mgr Michael Yeung Ming-Cheung sera installé le 5 août (demain) à l’occasion d’une messe qu’il célèbrera en la cathédrale de l’Immaculée-Conception.

Cathedrale de Hong Kong

Né en 1946 à Shangaï, il est un fin connaisseur du diocèse de Hong Kong. Il y a grandi, il y a été ordonné prêtre en 1978 et s’est longtemps occupé de la Caritas locale.

En 2003, il a été nommé membre du conseil pontifical Cor Unum, qui supervise les œuvres caritatives du Saint-Siège, et est devenu vicaire général du diocèse en 2009.

Nommé évêque auxiliaire en août 2014, il était devenu évêque coadjuteur du diocèse de Hong Kong en novembre 2016.

Relations entre la Chine et le Vatican

Son défi principal sera la normalisation des relations entre Pékin et Rome.

Cardinal John Tong Hon

En février 2017, le cardinal Tong s’était publiquement prononcé en faveur d’un accord entre les deux parties. Il appelait l’Église à saisir l’opportunité pour obtenir une liberté “essentielle” pour elle, à savoir la nomination par le pape des évêques en Chine.

En revanche, Mgr Joseph Zen, le prédécesseur du cardinal Tong, s’était lui résolument opposé à toute conclusion d’accord.

Officiellement, le Vatican et la Chine n’entretiennent plus de relations diplomatiques depuis 1951. Depuis son élection, le pape François a multiplié les gestes envers la Chine, en faisant l’une des priorités diplomatiques de son pontificat.

Le nouvel évêque de Hong Kong devra donc manipuler le dossier avec une vigilance d’autant que Xi Jinping a très clairement réaffirmé l’autorité de Pékin sur Hong Kong.

Quelques articles a lire sur le sujet:

  • Rome et Pékin négocient mais ne s’entendent pas ici
  • Dialogue Pékin – Rome : vers une normalisation des relations ? ici
  • Pékin veut une Église catholique « indépendante » de Rome ici