La marque “Trump” déposée à Macao

Trump Taj Mahal

DTTM Operations, qui détient les différentes marques liés au président des États-Unis (“Trump”, “Trump Tower”, “Donald J.Trump”,…), vient de les déposer à Macao pour les activités de casino, d’hôtellerie, de construction et d’immobilier selon BFMTV.

Cette démarche vise à protéger ces différentes déclinaisons de la marque liée au nom du président américain pour éviter qu’elle ne soit exploiter par d’autres.

Donald Trump a cédé le contrôle de son empire

Même si les casinos Trump ont connu leur heure de gloire dans les années 1980, elle a plusieurs fois dû demander la protection de la loi américaine contre les faillites et Donald Trump en avait quitté le conseil d’administration en 2009.

Le dépôt de la marque Trump à Macao ne signifie pas nécessairement que le président Trump ou l’organisation ayant la charge de ses affaires a prévu d’ouvrir éventuellement un hôtel ou un casino ou un casino à son nom.

Depuis qu’il a remporté l’élection présidentielle, Donald Trump a transmis le contrôle de ses entreprises à un trust dirigé par ses deux fils aînés.

Son équipe juridique a en outre déclaré que ces sociétés ne développeraient plus de nouvelles affaires à l’étranger tant que l’actuel président serait à la Maison blanche.

La marque Trump défendue avec succès à Macao

La démarche de protection des marques Trump peut aussi relever d’une simple volonté de renouveler un précédent dépôt datant de 2006 qui avait expiré. La société qui les gère détient déjà une douzaine de marques commerciales à Macao, selon le New York Times.

En 2016, les avocats de Donald Trump avaient déjà remporté une bataille juridique contre une entreprise de Macao. Dénommée Trump Companhia Limitada, celle-ci avait déposé en 2006 le nom “Trump” afin de l’exploiter dans les activités de cafés et de restauration.