Chanel Mobile Art exhibition Hong Kong

Karl Lagerfeld est mort ce mardi à l’âge de 85 ans. Le couturier, photographe et styliste allemand était très affaibli depuis plusieurs semaines.

Célèbre pour ses costumes et ses lunettes noires, Karl Lagerfeld était (entres autres) le directeur artistique de Chanel depuis 1983.

En 2007, il demande à l’architecte britannique Zaha Hadid, de dessiner un musée itinérant, une idée originale pour célébrer les cinquante ans du sac 2.55 de Chanel.

Un défi technique

Le Mobile Art est avant tout un défi technique : les prototypes ont été façonnés un à un dans le Yorkshire, découpés par ordinateur puis transportés par avion-cargo.

Ils ont été assemblés en un mois sur le toit du Star Ferry car park, à Central, une opération de montage épique sous des rideaux de pluie. Les personnes attentives auront d’ailleurs noté qu’à l’époque, ce parking se situait encore en front de mer 🙂

Karl Lagerfeld Zaha Hadid Chanel Mobile Art exhibition Hong Kon

Le Mobile Art de Chanel est finalement inauguré le 12 mars 2008 lors d’une soirée à Central, en présence du Kaizer lui-même et de l’architecte Zaha Hadid.

Posé sur un toit du parking

Si l’exposition est un voyage original dans l’univers de Chanel, le bâtiment futuriste tout en courbes et en fluidité fait partie intégrante du projet.

“C’est un ovni posé sur le toit d’un parking au bord de la baie, une des rares surfaces planes et libres dans Hongkong central, où les trottoirs sont des passerelles suspendues au-dessus du trafic” écrit Valérie Duponchelle pour Madame Figaro.

Chanel Mobile Art Pavilion HK

Le Mobile Art s’impose non par sa taille, mais par l’originalité de son langage architectural. Sa surface n’est que de 763 m2, dont 550 m2 pour le pavillon d’exposition.

“La nuit fait briller doucement le nacré de ses 300 panneaux de FRP (Fiber Reinforced Plastics), mélange de plastique et de fibres” ajoute-t-elle.

Un musée itinérant

Ce musée itinérant présente plusieurs œuvres élaborées par des artistes internationaux comme les français, Daniel Buren et Sophie Calle, le coréen, Lee Bul ou encore la japonaise, Yoko Ono. Tous se sont inspirés du fameux sac matelassé Chanel.

L’exposition, qui est réalisée comme une fiction, est guidée par une bande son, composée de musiques, voix et ambiances sonores, que le visiteur écoute sur un lecteur MP3.

Le Mobile Art de Chanel à Paris

Passant également par Tokyo et New-York, le projet artistique de la maison Chanel trouve son public sur chaque continent (plus de 100.000 visiteurs).

Pourtant, dans un contexte de crise économique mondiale, la maison Chanel prend la décision d’annuler le reste de la tournée du Chanel Mobile Art.

Le musée itinérant ne passe donc pas, comme prévu, par Londres, Moscou et Paris. L’Institut du Monde Arabe exprime alors son souhait d’accueillir l’édifice.

Chanel Mobile Art Pavilion Paris

La maison de couture décide de lui en faire cadeau et le pavillon accueille alors en 2011 sa première exposition sur les réalisations de Zaha Hadid. Il a depuis été démonté.

L’œuvre colossale de Zaha Hadid

Zaha Hadid est décédée en 2016. Première femme à recevoir en 2004 le prix Pritzker, elle est également la première à remporter la prestigieuse médaille d’or royale pour l’architecture en 2015, après Jean Nouvel, Frank Gehry ou Oscar Niemeyer.

Nombre de ses créations ont marqué l’architecture du monde entier. A Hong Kong elle a ainsi dessiné la Jockey Club Innovation Tower au coeur du campus de PolyU.

Jockey Club Innovation Tower

    Le bâtiment de 15 étages a une superficie de 15 000 mètres carrés, avec des laboratoires, des salles de classe, des studios et d’autres installations pour 1 800 étudiants et leurs professeurs. Il a été construit sur le site de l’ancien terrain de football de l’université.

    Enfin, un casino au design flamboyant, œuvre posthume de l’architecte irako-britannique et qualifié au départ de projet particulièrement fou, a ouvert ses portes en 2018 à Macao.

    Morpheus Hotel

    Structures d’aciers aux courbes futuristes caractéristiques de l’œuvre de Zaha Hadid, ascenseurs visibles glissant tout au long des 42 étages : le Morpheus comprend, outre le casino lui-même, un ensemble d’hôtels et aura coûté 1,1 milliard de dollars !

    Et puisqu’on est à Macao, un hôtel 6 étoiles imagine par Karl Lagerfeld devrait ouvrir très bientôt dans le tout nouveau Lisboa Palace Complex. La boucle est bouclée !