Howard Lam séquestré à cause d’une photo de Messi ?

Howard Lam

Un militant prodémocratie affirme avoir été enlevé par des agents chinois et avoir subi des coups pour avoir voulu envoyer une photo de Messi à la veuve du dissident Xiaobo.

Howard Lam, membre du Parti démocratique, a lancé ces accusations lors d’un point de presse au cours duquel il a montré des agrafes métalliques sur ses jambes et des marques rouges sur son ventre. Il s’est ensuite rendu à l’hôpital.

M. Lam a déclaré qu’il avait été enlevé jeudi alors qu’il faisait du shopping par des hommes s’exprimant en mandarin (et, par la force des choses, probablement chinois).

Agrafes dans les cuisses

Il a précisé avoir été contraint à rentrer dans une camionnette. “Une fois dans la camionnette, il y a eu une lutte, j’ai crié et ils m’ont frappé à la tempe”, a-t-il dit, en ajoutant avoir perdu connaissance après qu’on lui eut fait respirer quelque chose.

Toujours selon son récit, les hommes lui ont planté des agrafes dans les cuisses. Après avoir à nouveau perdu connaissance, il s’est réveillé vendredi sur une plage de Sai Kung.

Xiaobo mort fin juillet

photo Lionel Messi

L’activiste raconte que les agents chinois lui ont fait subir ce sort parce que Lam envisageait d’envoyer une photo signée de Lionel Messi à la veuve du dissident chinois Liu Xiaboo. Ce dernier est décédé en juillet dernier et était un grand fan de foot.

Alors que Xiaboo était atteint d’un cancer, Howard Lam a écrit au FC Barcelone afin de demander une photo dédicacée de la star argentine. Mais le Prix Nobel est décédé avant l’arrivée du cadeau alors Lam a choisi de l’envoyer à sa veuve, Liu Xia.

Apres avoir raconté son plan sur sa page Facebook, il aurait recu mardi un coup de fil menaçant d’un homme lui demandant de ne pas expedier la fameuse photo.