Un cochon mort retrouvé sur la plage de Cheung Chau

cochon mort cheung chau

Les autorités vétérinaires hongkongaises ont signalé jeudi la présence d’une carcasse de cochon mort sur la plage de Tung Wan, située sur l’ile de Cheung Chau.

C’est une nageuse qui, dans la matinée, a découvert la pauvre bête déposée par la marée, en face du Bella Vista Villa holiday resort. Le nom vend du rêve, mais l’endroit est  surnommé “The Resort of Charcoal Suicide” par les hongkongais.

Et pour cause, on y aurait recensé plus de 20 suicides au charbon de bois ces dernières années – le site immobilier squarefoot en a listé un certain nombre.

Le mauvais plan pour un week-end à Cheung Chau

Ce n’est pas pourtant pas parce que Bella Vista Villa n’a de resort que le nom, et que l’aménagement intérieur – vendu au prix d’un 5 étoiles – donne envie de mourir que Cheung Chau est devenue l’équivalent hongkongais de la foret japonaise d’Aokigahara.

Bela Vista Villa Cheung Chau Hong Kong

Ce mode de suicide est apparu à Hong Kong en 1998 – soit juste après la rétrocession – nous apprend slate.fr avant de s’étendre rapidement à toute l’Asie.

Si le magazine explique clairement pourquoi la méthode de suicide par combustion de charbon de bois est de plus en plus plébiscitée par les Asiatiques, on ne sait, en revanche, toujours pas pourquoi ce sordide bloc de trois maisons est si “populaire”.

Toujours est-il qu’entre 2001 et 2002 ce sont plus d’une douzaine de personnes qui ont choisi ce lieu pour mettre fin à leurs jours – dont 3 adolescents – relate le SCMP.

Et si les propriétaires n’ont jamais pu se débarrasser du bâtiment, les chambres continuent d’être louées (350 HK$ sur booking.com), notamment auprès d’un jeune public en mal de sensations fortes, afin d’y visionner des films d’horreurs.

Sea View Holiday House Cheung Chau

Maintenant que vous connaissez la raison pour laquelle vous ne devez pas jeter votre dévolu sur ces chambres de bord de mer pour une escapade amoureuse, revenons à notre cochon – dont ce n’était visiblement pas l’année 🙁

Son origine reste inconnue mais il semble à ce stade que la pauvre bête soit la dernière victime en date d’une épidémie de peste porcine africaine qui fait rage en Chine.

La peste porcine africaine frappe la Chine

Les autorités chinoises semblent avoir beaucoup de mal à endiguer cette épidémie qui fait des ravages dans le pays depuis la détection d’un premier foyer le 3 août dernier.

La peste porcine africaine – qui ne constitue pas une menace pour l’être humain – est une maladie hémorragique hautement contagieuse qui touche porcs et sangliers. La mortalité peut atteindre 100 %. Un véritable fléau pour les élevages.

La Chine a affirmé cette semaine avoir réussi à freiner l’épidémie grâce à l’abattage de 916.000 cochons (Xinhua). Traduisez, l’épidémie est complètement hors de contrôle.

cochon mort plage hong kong

Certes, ce malheureux cochon pourrait fort bien venir d’un des 43 élevages porcins situés dans les nouveaux territoires, car on l’oublie trop souvent, il y a bien une agriculture et de l’élevage à Hong Kong… il y a meme des vignes !

Mais, comme l’explique le SCMP, ces fermes sont situées trop loin de la mer et il est vraisemblable que la mise à l’eau de cette carcasse soit le fait d’un éleveur chinois tentant désespérément de dissimuler l’apparition d’un nouveau foyer d’infection.

La peste porcine va-t-elle passer la frontière ?

Quant aux autorités sanitaires hongkongaises, ne vous inquiétez pas, elles se sont préparées à endiguer une éventuelle épidémie sur le territoire.

cochons peluche Hong Kong
Photo : Facebook/Sophia Chan

La preuve, elles viennent de s’entrainer sur des cochons en peluche… D’adorables créatures à retrouver bientôt au marché du Nouvel An à Victoria Park.